"Sale temps pour les gros"... paraît-il.

Mais moi c'est surtout pour mes cuisses que ce n'est pas facile!

Je pourrais vous parler de la femme enceinte luttant désespérément contre la gravité et la chaleur terrestre. Je pourrais, si j'étais (encore) enceinte. Mais j'ai (presque) tout oublié. NON je déconne évidemment. On n'oublie pas. Jamais ! Mais un peu quand même sinon on n'aurait pondu qu'un seul oeuf. Ah tu n'as qu'un gosse ? T'as compris avant les autres, c'est bien !

Bref, avoir un IMC frôlant l'infarctus quand il fait caniculaire, ça se passe donc comment ? Bon si t'es plutôt pulpeuse comme moi (évidemment que pulpeuse c'est avoir de la cellulite ET des bourrelets), tu sais de quoi je parle mais ça te fera du bien de voir que t'es pas seule dans la galère. 

Et si t'es pas comme moi, tu trouveras des avantages (encore) à ne pas l'être et tu continueras tes séances de Zumba le dimanche matin après ta cure détox. Gagnant-gagnant n'est-ce pas ? 

-> Les cuisses qui se touchent ! 
Enfin, je veux dire... qui se battent en duel et à sang.Tu connais? #Quisyfrottesypique 
C'est quand même un problème international important après celui de la culotte gainante en été (c'est comme si tu mettais un pull sur ta TECHAT dans un sauna... tu vois le genre !).
Les femmes dont les entre-jambes se chevauchent, redoutent une chose en été : MARCHER avec une jupe (une robe, en string, en body ou juste avec le haut). Pourtant on adore être féminine et s'aérer les capitons! Mais avant d'enfiler une tenue légère qui découvre nos gambettes (j'aurais pu dire POTEAUX mais je suis sympa... même envers moi-même), il faut savoir exactement ce qu'on va faire de notre journée !

Si c'est pour une rando à Pairi Daiza avec la tribu, une séance shopping chez Primark (sachant que la superficie du magasin est proche de celui de la Belgique) ou un simple aller-retour chez le boulanger à l'autre bout de la rue c'est IMPOSSIBLE. Sauf si je veux créer des plaies sanglantes et semer des morceaux, histoire que mon mec sache exactement où je suis (et vu qu'il est un poil jaloux, il me retirera peut-être le traceur que j'ai sous la peau si je lui présente ce système). 

Je souhaite donc courage à toutes les meufs dans le même bain de sang et si vous avez des solutions, faites pas les radines ! Il en va de notre liberté de mouvements (et de notre intégrité physique quand même) ! 

Big up mes grosses