Les semaines défilent. Très vite. T'as pas le temps de profiter de ton lundi, que tu te retrouves déjà aux cours de natation des grands le vendredi soir.
Les jours se ressemblent, imbriqués dans une routine, un quotidien qu'on gère. Qui nous rassure. Comme on se brosse les dents le soir sans se poser de question. La vie défile. Normalement, calmement. 

Alors je me demande si c'est ça la vie. Oui parfois je me le demande. Si c'est se lever, travailler, s'occuper de ses enfants, profiter des petits bonheurs qui se pointent par-ci par-là. Si la vie c'est recommencer toujours la même chose dans le même ordre... sans décoller de ce truc tout carré, bien rangé, si ordonné. Si chiant non?

Je n'y arrive pas en fait. J'ai beau me dire qu'il faut apprécier ce qu'on a, j'ai aussi envie de dire... mais on ne vit qu'une fois. D'ailleurs je le dis toujours. Je le répète sans cesse. Parce que justement tout va trop vite.

Je n'ai pas encore trouvé ce qui viendra bouleverser mon monde et ma petite vie tranquille mais j'y travaille. Faut que ça arrive c'est obligé. La vie. Ça veut dire ce que ça veut dire non? C'est être vivant. Alors je ne veux pas simplement vivre. Je veux vivre la vie!!! 

Je veux des couleurs, des sensations, des vertiges et des torrents d'émotions.

Je veux des rires, des aventures, de la folie et des projets qui maintiennent debout. Je veux rêver. Mais les vivres. Peut-être pas tous. Peut-être qu'un seul. Au moins un. 

Je veux de l'amour, de l'adrénaline et des souvenirs incroyables pour mes soirées quand mes cheveux blancs seront les seuls témoins d'un temps passé mais somptueux.