Être maman, c'est avoir un dinosaure qui nous regarde en train de se brosser les dents et des légos dans l'évier des toilettes.
C'est avoir un panier à linges qui déborde mais recevoir des câlins à profusion.
Quand on est maman, c'est devoir répondre à toutes les questions que posent tes enfants... oui même celle où il te demande pourquoi il a  un os dans le slip. C'est juste une érection chéri, t'inquiète pas (ça va redescendre tout seul) !

C'est marcher sur un putain de jouet et avoir l'impression que seule une amputation pourrait te soulager. C'est des sourires et de l'amour sans pareil.

C'est du bordel et des miettes de gaufres cachées dans les recoins du fauteuil. Des jouets cassés qu'il faut réparer. Des disputes, des colères, des pleurs et de l'épuisement. 

C'est des coquillettes au jambon qui te font passer pour la meilleure mère du monde mais c'est aussi de l'arbitrage non stop.
Être mère c'est pleurer pour rien. Quand nos enfants souffrent, quand ils ne sont pas invités à un anniversaire, quand ils ont peur, quand ils ne veulent pas nous quitter. On a mal quand on est impuissant. On souffre pour eux et deux fois plus.

Être parent c'est compter pour quelqu'un et devenir un phare nuit et jour. 
C'est aussi devoir faire des trucs qu'on n'aime pas spécialement, comme aller les chercher tous les jours à 15h15 à la sortie de l'école mais être enlaçé tout de suite après. C'est se prendre la tête, même avec des devoirs de première primaire. Putain, je t'avais dit de pas perdre ta gomme !!! T'efface comment maintenant ? 

Être maman, c'est parfois vouloir exploser et puis exploser vraiment. Être mère ce n'est pas être forte chaque jour. C'est savoir l'être et admettre que parfois c'est nous qui avons besoin d'être dorloté.

C'est manger un biscuit au chocolat en cachette à 18h30 pour ensuite leur faire un discours sur les épinards bio récoltés à la main par un fermier local. C'est vouloir le meilleur pour eux même si parfois on se plante. C'est ça être mère. Se planter, se relever, recommencer, s'améliorer mais surtout faire de son mieux. Faire ce qu'on peut.

C'est soupirer une centaine de fois, baisser les bras, se demander ce qu'on a pris comme drogue pour en arriver là. Puis c'est se demander comment est-il possible d'aimer à ce point.

C'est les embrasser comme si c'était la dernière fois qu'il était possible de le faire, savourer leur odeur, mémoriser leur visage et les serrer fort dans nos bras.

C'est leur demander d'aller jouer dehors... dans le fond du jardin et de nous foutre la paix !

C'est retrouver une vieille tranche de tartine au Nutella sous le canapé.

C'est chercher pendant une heure, la tête cassée du playmobil préféré du cadet tout en préparant la purée du mini qui gueule tellement il a la dalle. 

Être parent, c'est rêver d'apéro et de sortie sans horloge dans la tête mais c'est se sentir à sa place lors d'une promenade entouré de sa tribu.

C'est faire la danse de la joie quand l'école recommence.

C'est des papillons dans le ventre lors des retrouvailles. C'est penser à eux beaucoup trop souvent. C'est ramener un petit cadeau comme ça, sans raison, un mercredi après-midi. C'est aller chercher leur saucisson préféré en guise de goûter. C'est faire des crêpes à 20h un vendredi soir, juste pour le plaisir.

C'est des jeux et des rires. Des cris et de la fatigue. Ce sont des fêtes d'anniversaire à organiser. 

C'est apprendre à leur apprendre. C'est être patient et puis ne plus l'être.

 C'est se rendre compte qu'on a oublié le pic-nic de l'aîné, se maquiller qu'un seul oeil, préparer des sandwichs en se brossant les cheveux et demarrer pour lui apporter.

Être maman, c'est se sentir puissante et à la fois tellement faible. C'est se sentir dépassée puis conquérante. C'est répondre aux besoins de chacun. C'est donner à boire dans le gobelet rouge et pas le bleu. C'est dire non trois fois, puis céder parfois.

C'est l'impression de perdre la tête, le temps et l'énergie. Mais c'est vivre de façon intense et viscérale.

Être maman, c'est vouloir prendre sa voiture et partir très loin, oppressée par un quotidien dont on ne veut plus.
C'est parler d'eux tout le temps. C'est les trouver tellement beaux. C'est dire "je t'aime" un million de fois.

Être maman, c'est une explosion d'émotions et de choses à faire. C'est une responsabilité et un silence devenu légende.

C'est vouloir partir loin d'eux et puis pleurer d'un manque incomparable. C'est s'inquiéter et se faire des films. 

C'est profiter des soirées entre copine pour oublier la super cape qu'on porte chaque jour et redevenir juste la femme que nous étions. C'est des talons hauts et une queue de cheval épuisée. C'est l'impression de n'être qu'une femme de ménage au service de sa progéniture. Mais c'est être la plus belle des mamans pour leurs yeux bleus.

Être maman c'est un peu tout ça à la fois et bien plus encore... !