En janvier, Papa Ours s'est barré dans les montagnes faire du ski avec ses potes. Il a hésité longtemps car il le savait : s'il partait, moi aussi j'allais demander une permission de sortie et ça... ça le faisait flipper!! Il me voyait déjà en train de faire du tantrisme sous les cocotiers ou à danser ivre morte sur les tables d'un restaurant exotique (ce qui n'est évidemment pas mon genre voyons... hum hum). Mais c'était le deal. Et puis en 7 ans... on pouvait bien se faire plaisir une fois ! 

Il est donc parti une semaine. Me laissant seule à bord d'un terrible navire. Mais je n'avais pas peur ! Ayant l'habitude de gérer 3 petits mecs au quotidien, je savais que j'allais en être capable. Fatiguée mais capable. Légèrement énervée mais capable ! Le principal c'est qu'ils n'ont pas terminé dans le fond du congélo. Les services sociaux n'ont pas dû intervenir ! OUF ! Tout le monde a survécu. L'avantage NUMBER ONE, c'est que la journée ils avaient école... ce qui est moins le cas mi-juillet ! 
Tu arrives à voir ce petit rictus sadique que j'affiche ?? 

*AH AH ! Tu vas comprendre ta douleur mon ami !!!*

Mais si lui est parti pour des flocons et une combi... moi je vise le soleil et le sable blanc. Ce qui signifie aussi que je vais devoir affronter la cabine d'essayage pour trouver LE bikini (soyons fou) pour se dorer le flan-caramel sur le sable blanc. Et si tu suis mes aventures, tu dois te souvenir de mon article qui racontait le parcours du combattant pour trouver un bout de tissu qui veuille bien épouser mes formes voluptueuses ! 

Bon je m'égare. 

Partir en vacances SANS mes enfants c'est comme manger du Nutella avec le doigt. C'est bon putain ! 
Oui ils vont me manquer mais pour compenser cette terrible sensation, je boirai. Si. De l'alcool. Je  vais danser. Même lire. Bronzer. Marcher. Puis surtout me détendre ! Je vais prendre soin de moi. Dormir ! DORMIR ! Faire la sieste au soleil. Juste la sieste. Je vais choisir moi-même l'heure de mon réveil. Tu comprends ça ? LE PIED... non des vraies VACANCES !

Je vais pisser toute seule. C'est important ça dans la vie d'une femme.
Je vais être juste une femme ! Et promis je ne parlerai pas de mon utérus ni de mes césariennes ! PROMIS !
 

On ne sait pas encore où on va mais c'est pas grave.  Du coup Papa Ours se relèche les babines comme s'il gagnait le combat. il espère secrètement que je reste bien au chaud dans la tanière familiale... mouhahaha ! 

Bon le truc c'est que je pars avec des bombasses du boule. Je vais donc me retrouver un peu comme la Josiane Balasko du groupe. J'adore Josi hein mais comme ça tu visualises un peu le bazar. Oui t'as compris... le CrossFit et la guerre au sucre c'est un peu pour mon objectif de cet été : être une josi qui déchire dans son slip de bain XL. 

ps : On peut déjà préparer sa valise ?

 

 

Et toi, ça te tente des vacances solo ? Déjà testé ? Inimaginable ?