Ils étaient petits. Ils réclamaient du vernis pour faire comme maman. Rien n'était pour les "filles" ou les "garçons". C'était seulement un jouet qu'ils aimaient. Point.
Puis ils sont rentrés à l'école. Tout doucement, ça a commencé. Plus de t-shirt rose. Plus de bol mauve. Rien qui ne fasse pas MEC!

"Pas des trucs de filles maman"

Dans la semaine, nous avons trouvé au magasin, des petites figurines à l'image du dessin animé "Trolls". Un film qu'ils ont aimé. 
Alors mon fils aîné a hésité à les prendre prétextant la même rengaine du "c'est pour les filles ça". Pendant que Kinder Surprise réclamait la poupée avec la poussette. La totale pour Numéro 1.

"Haha mais c'est pour les filles Liam!!!"

Pourquoi enfermer nos enfants dans des cases ancestrales? Vous avez peur de quoi? Qu'ils soient heureux? Créatifs? Épanouis? Parce que je ne vois rien d'autre. 

Je vous rappelle que l'homosexualité ne s'attrape pas en fonction des jeux auxquels les enfants jouent. Ah oui et en fait l'homosexualité ne "s'attrape" pas. Ce n'est pas une grippe. C'est rien. Juste deux personnes qui s'aiment. Dingue hein. Oui parce qu'au final c'est peut-être ça le problème? 

Parce que je ne comprends toujours pas pourquoi au 21ème siècle, il y a encore et toujours le rose et le bleu. Alors qu'avec mes enfants, c'était l'arc-en-ciel.

"Non ce n'est pas que pour les filles mon chéri. As-tu aimé le film? Et qu'est-ce qui compte le plus? Ce que tu aimes ou ce que les autres pensent?"

-"Ce que j'aime maman"

-"Ben voilà! Alors on va prendre Poppy et son copain Branche!"

Et fuck le reste