Une année, ça passe tellement vite. 
On se promet moultes résolutions dès le 1er janvier. On espère que l'année suivante sera à chaque fois meilleure que la précédente. On se lance des défis, on essaie d'atteindre des objectifs. On rêve d'aventures, de changement, de nouveaux projets. De rencontrer l'amour, de fonder une famille, de se marier, de devenir propriétaire, d'avoir un meilleur job, de créer son entreprise, d'être plus heureux aussi...

On souhaite un tas de trucs qui n'arrivent parfois jamais. Mais on y croit chaque 31 décembre quand même.

J'y crois toujours aussi. 

J'aime croire que tout peut être différent demain. Que ce sera mon année. Que je vais accomplir des choses magnifiques. Que je vais arrêter de rester assise à regarder ma vie défiler comme un métro parisien. D'être plus active au quotidien, d'être une meilleure mère, 

J'ai toujours cette impression que je vais tourner la page d'un livre et que le chapitre suivant sera plus drôle encore, plus surprenant, plus captivant...
Je crois toujours que je serai plus forte, plus courageuse, plus épanouie qu'hier.

Je ne ferai pas de liste cette fois.  Je ne me prometterai plus d'avoir un corps de déesse pour l'été prochain (je suspecte fortement le livreur de l'avoir égaré/bouffé/sodomisé ou vendu au plus offrant), je ne me mettrai plus la pression pour trouver un boulot dans les trois mois même si j'aimerais que ma vie professionnelle démarre un jour mais je n'ai plus envie de me fixer des délais, des limites dans le temps pour essayer de nouvelles choses, je n'ai plus envie d'espérer que des trucs arrivent par hasard dans ma vie, je n'ai plus envie d'imaginer et d'attendre....

Au lieu de ça, j'ai envie de me mettre un gros coup de pied au cul et de me dire que si je veux que ça bouge, que les choses changent... que ça ne tient qu'à moi de le faire. Rien, ni personne ne pourra réaliser mes rêves à ma place.  

J'ai envie de m'envoyer un coup de TASER dans l'utérus quand je réponds "oh j'aimerais bien" quand on me demande si je voudrais écrire un livre un jour.
Comme si j'allais un jour gagner au LOTTO alors que je ne joue jamais. 


Les rêves c'est beaux... mais seulement la nuit quand on dort. Sinon à quoi servent-ils vraiment si on ne fait rien pour les réaliser... ne fut-ce qu'un seul ou deux si l'on est gourmand? 

Alors je vous souhaite à tous, des coups de pieds au cul qui font du bien!

Je vous souhaite d'être heureux tout simplement parce que comme l'a écrit Virgnie Grimaldi dans son roman "Tu comprendras quand tu seras plus grande" : le bonheur c'est la seule chose que l'on emporte avec soi.