Créer mon blog M'identifier

2018.

Le 31 décembre 2017, 17:34 dans Maternité 0

 

 

Une année, ça passe tellement vite. 
On se promet moultes résolutions dès le 1er janvier. On espère que l'année suivante sera à chaque fois meilleure que la précédente. On se lance des défis, on essaie d'atteindre des objectifs. On rêve d'aventures, de changement, de nouveaux projets. De rencontrer l'amour, de fonder une famille, de se marier, de devenir propriétaire, d'avoir un meilleur job, de créer son entreprise, d'être plus heureux aussi...

On souhaite un tas de trucs qui n'arrivent parfois jamais. Mais on y croit chaque 31 décembre quand même.

J'y crois toujours aussi. 

J'aime croire que tout peut être différent demain. Que ce sera mon année. Que je vais accomplir des choses magnifiques. Que je vais arrêter de rester assise à regarder ma vie défiler comme un métro parisien. D'être plus active au quotidien, d'être une meilleure mère, 

J'ai toujours cette impression que je vais tourner la page d'un livre et que le chapitre suivant sera plus drôle encore, plus surprenant, plus captivant...
Je crois toujours que je serai plus forte, plus courageuse, plus épanouie qu'hier.

Je ne ferai pas de liste cette fois.  Je ne me prometterai plus d'avoir un corps de déesse pour l'été prochain (je suspecte fortement le livreur de l'avoir égaré/bouffé/sodomisé ou vendu au plus offrant), je ne me mettrai plus la pression pour trouver un boulot dans les trois mois même si j'aimerais que ma vie professionnelle démarre un jour mais je n'ai plus envie de me fixer des délais, des limites dans le temps pour essayer de nouvelles choses, je n'ai plus envie d'espérer que des trucs arrivent par hasard dans ma vie, je n'ai plus envie d'imaginer et d'attendre....

Au lieu de ça, j'ai envie de me mettre un gros coup de pied au cul et de me dire que si je veux que ça bouge, que les choses changent... que ça ne tient qu'à moi de le faire. Rien, ni personne ne pourra réaliser mes rêves à ma place.  

J'ai envie de m'envoyer un coup de TASER dans l'utérus quand je réponds "oh j'aimerais bien" quand on me demande si je voudrais écrire un livre un jour.
Comme si j'allais un jour gagner au LOTTO alors que je ne joue jamais. 


Les rêves c'est beaux... mais seulement la nuit quand on dort. Sinon à quoi servent-ils vraiment si on ne fait rien pour les réaliser... ne fut-ce qu'un seul ou deux si l'on est gourmand? 

Alors je vous souhaite à tous, des coups de pieds au cul qui font du bien!

Je vous souhaite d'être heureux tout simplement parce que comme l'a écrit Virgnie Grimaldi dans son roman "Tu comprendras quand tu seras plus grande" : le bonheur c'est la seule chose que l'on emporte avec soi.

Ma journée au SPOT E-FLUENT6 à PARIS!

Le 30 novembre 2017, 20:51 dans Lifestyle 2

 

 

 

 

Comment reconnait-on un Belge à Paris ? 
C’est le seul qui traverse quand le feu est vert… et encore… il n’a pas réellement confiance!

Bref, j’ai été à Paris pour LE rendez-vous incontournable de la blogosphère parentale. Et heureusement que Papa Ours conduisait. C’est quoi ce bordel ? Vous faites comment chers Parisiens ? L’habitude ? Des rails de cocaïne au réveil ? Sadomasochistes ? Inconscient ? J’ai eu peur ! Entre les vélos, les mobylettes, les motos, les voitures, taxis, piétons, pompiers, …  c’est la jungle ! Mais bon, je ne vais refaire la sécurité routière de la capitale française aujourd’hui. Ni demain d’ailleurs, j’ai trop la flemme. Mais je vous aime quand même !

Je suis arrivée au Carreau Du Temple à 10h30 avec une vessie au bord de la rupture. J’ai regardé Papa Ours et je lui ai dit « je ne vais jamais y arriver!!!« . Il pensait que je parlais de ma CouillonneAttitude mais j’évoquais plutôt le fait que si je levais mon hectare fessier de sa Merco, j’allais sûrement uriner debout comme un cow-boy.

Je serre tout ce que je peux serrer et je fais ma timide entrée à la recherche de mon badge parmi les nombreux autres posés sur le grand « bar » de l’accueil . Je ne le trouve pas. Je fais tout de suite mon Calimero qui pense qu’on m’a oubliée, moi,  babyblogueuse, invisible qui n’a pas sa place ici. Je refais un tour sous le regard des hôtesses qui doivent penser que mes lunettes ne sont plus d’actualité. Une d’entre-elle finira par partir à sa recherche aussi. Putain, je dois vraiment être stressée pour ne pas le trouver ou l’urine contenue dans ma vessie au bord de l’explosion est en train de noyer mes pauvres neurones.
Schyzomère écrit sur un géant pins jaune, ça doit être visible non ? Sauf si c’est écrit sur du bleu. OF COURSE ! Je regarde dépitée la couleur de ma blouse que j’avais choisie exprès pour accompagner mon badge. Aurel… tu te souviens de tes #Teambleue ? Ben voilààààààà !

24131517_10155806792422457_6133391712169850288_n

 

Tout de suite la pression redescend.  Je le trouve. Il est là. Tellement beau. Je  n’ai pas le temps de l’admirer très longtemps. Vous avez oublié que j’avais 4L d’urine dans le bide et que ça me donnait l’impression que le barrage allait céder d’un moment à l’autre ? Il me faut des toilettes de toute urgence sous peine d’être engagée pour éteindre le prochain feu! ALLELUIA. J’ai l’impresion d’être restée sur le trône une demi-journée mais je suis soulagée d’un poids !

Je réalise alors que je suis seule. Mais vraiment seule. J’avais occulté quelques instants ce léger problème. Je commence à faire le tour du salon dans l’espoir de rencontrer Crazy Mum, une blogueuse de Toulouse que je suivais déjà mais je ne l’a trouve pas tout de suite. Heureusement pour elle… je l’aurais collée comme une sangsue pour échapper à ma solitude. Je suis couillonne ascendant timide n’oublie pas.

Je découvre alors l’envers du décors de la blogosphère parentale : le partenariat. Une chose à laquelle je n’ai jamais pensé. Un truc qui ne me parlait absolument pas mais que j’ai commencé à comprendre depuis peu. Une parenthèse que j’aimerais bien ouvrir et découvrir mais toujours en suivant ma ligne éditoriale qui est claire et précise : déculpabiliser les parents et ne pas s’oublier en tant que femme. Je refuse de me prostituer pour la nouvelle compote aux pommes sans gluten. Je veux que ça vous apporte quelque chose, que ça vous plaise, que ça vous parle et que ce soit en adéquation avec ce que je vous raconte au quotidien !

Du coup tout le monde avait des cartes de visites à leur tendre… sauf moi évidemment. #Boulet #Débutante #bébéblogueuse

Au Salon,   les marques présentes s’adressent plutôt aux bébés. Les couches lavables, les biberons, les petits pots et compagnie , les poussettes ou encore les repas mixés. Je ne suis plus du tout intéressée par ces articles puisque mes enfants sont plus grands. Mais je me fais interpellée par la marque Jordan qui font de jolies brosses à dents pour les tout-petits jusqu’à l’âge adulte. Vu que mes « grands » ont quand même des quenottes, ça me parle! Je reçois une  brosse à dent pour Kinder Surprise avec un manche ergonomique et un petit sablier très pratique. Je vous mets d’ailleurs la photo de ma trouvaille. KInder Surprise est fan ! Il se trimballe avec dans toute la maison et  s’est lavé les dents avec grand plaisir ! YES !

Je fais le tour une première fois et puis je fais la délicieuse rencontre d’une autre blogueuse venue de Reims. Je lui dit encore MERCI d’avoir fait ce premier pas vers moi car j’ai enfin eu une alliée de taille pour affronter cette journée de découverte. Nous sommes restées à deux pour découvrir le monde de la blogosphère parentale.
Grâce à Karima du blog QUAND ON EST MAMAN !

 

24210516_10155806789252457_3910282619981688699_o

Nous discutons avec facilité, Karima est une chouette nana et le courant passe très bien entre nous. Si bien, qu’il nous porte alors naturellement vers le buffet installé au centre de l’énorme salle qui nous accueille. La bouffe c’est la vie, nous sommes déjà d’accord sur ce point. On peut devenir pote !

 

24294012_10155806792227457_3131116323141471623_n

Après un petit coca zéro déculpabilisant, nous allons nous faire coiffer au stand BRUSH’N BARBER. J’ai les cheveux gras, ça tombe bien. Enfin pas pour la gentille coiffeuse j’avoue.  15 minutes hors du temps.  Chipoter mes cheveux… mais le paradis n’est rien à côté je vous assure !  Je me retrouve avec un joli chignon pour continuer ma journée ! TOP !

24172799_10155806783792457_8883001463762876392_o

 

Je rencontre des stars de l’évènement ! Tout le monde connait Papa Chouchmaintenant! Et la pétillante Cynthia  du blog Chut! Maman bavarde! J’ai donc pris mon courage  à deux mains (il ne pesait pas bien lourd d’ailleurs) pour leur gratter l’amitié le temps d’une petite photo. OUAIIIIS, je suis contente !

 

24131563_10155806787362457_937158154205192919_n

 

Il paraît qu’il n’y a pas de hasard, que les rencontres et les moments clés d’une vie arrivent au bon moment. Je commence à y croire…

Ce soir là, je suis repartie  le coeur léger, motivée,  passionnée, la tête remplie d’envies pour continuer ce qui me fait vibrer…  écrire !

Maigrir sur Facebook est aussi simple que plonger ses doigts dans un pot de Nutella !

Le 24 novembre 2017, 14:57 dans Maternité 0

 

 

Si tu surfes régulièrement sur Facebook, telle une sirène australienne moulée dans une combinaison fushia alors tu n'as pas pu passer à côté de l'engouement qui fait rage au sein de cette communauté concernant les produits miracles pour perdre du poids !

Tu sais qu'on m'a proposé de me rallier à leur cause? Une meuf m'a dit que JE pouvais devenir coach sportif et diététique et que j'allais même pouvoir arrondir mes fins de mois. J'ai dabord achevé mon pot de glace au caramel beurre salé et puis j'ai explosé de rire. MOI ? Mais meuf, t'es sérieuse ? 
Puis-je vraiment donner des conseils aux gens sur le plan diététique et sportif tout en étant en obésité morbide (c'est mon IMC qui me le dit, mais je le crois à moitié) ? Des gens vont donc réellement me faire confiance si je leur dis de manger du poulet grillé à midi et des protéines en poudre le matin alors que j'ai plus de montagnes russes dans le dos que Disneyland ? Ils vont gober ça ? Qu'il suffirait de déposer trois gouttes de potion magique sur la langue et de s'enrouler dans du papier sulfurisé pour une métamorphose en moins d'une semaine ? 

On prend les "gros" pour des cons non ? Et je dis "gros" parce que je le suis. Maintenant on peut dire voluptueux,pulpeux ou tout simplement "surfaces de caresses décuplées"... tout me va. Sauf qu'on me prenne pour une demeurée.

On veut bien avaler des salades... mais avec une vinaigrette et des croutons à l'ail sinon passez votre chemin !

 

Voir la suite ≫